Magazine PRESTIGE

 

Magazine Prestige
Le magazine de Québec
Novembre 2006

Femme de tête et de Passion

Par Jean Frenette / Photos: Frédéric Lavoie

«Réunissant plus d’une centaine de femmes de tête et de passion, le premier souper gala de la femme de Prestige s’est avéré un succès retentissant.»

Mmes Claudette et Sophie Beauchamp, des Galeries d’art Beauchamp, ont encore une fois embelli un intérieur en offrant une oeuvres de Charles Carson, peintre de renommée internationale. Réalisée pour cette soirée, la toile intitulée 100 fois bravo! est d’une valeur de 4000$. Mme Lynda Porter, propriétaire du Buffet du passant – traiteur, aura le loisir de l’admirer tous les jours.»

 

«Les femmes d’affaires présentes en ont grandement profité pour partager leur passion entre elles, en se laissant gâter tant par le menu concocté par les chefs du 47 ième Parallèle que par les nombreux prix qui furent attribués par tirage. C’est évidemment au cours de cette soirée que fut dévoilé le nom de la femme de Prestige 2006, nulle autre que Mme Andrée Boucher, mairesse de Québec.»

La Femme de Prestige 2006:

Andrée P. Boucher,
mairesse de Québec

Mmes Claudette et Sophie Beauchamp, des Galeries d’art Beauchamp, ont encore une fois embelli un intérieur en offrant une oeuvres de Charles Carson, peintre de renommée internationale. Réalisée pour cette soirée, la toile intitulée 100 fois bravo! est d’une valeur de 4000$. Mme Lynda Porter, propriétaire du Buffet du passant – traiteur, aura le loisir de l’admirer tous les jours.»

Première femme élue à la mairie de Québec, Mme Andrée P. Boucher est aussi devenue la première lauréate du titre Femme de Prestige, concours organisé par le magazine PRESTIGE en collaboration avec le 93,3, le restaurant le 47 ième Parallèle et Forge-G comminication. Un honneur qui lui est rendu à la suite d’un vote populaire tenu cet automne.

Mairesse de Sainte-Foy, de 1985 à 2001, candidate défaite aux premières élections municipales de la «nouvelles Ville» de Québec, en 2001, Mme Andrée Boucher devient animatrice au 93,3 avant d’effectuer un retour en politique en 2005, remportant une victoire éclatante. Et un an plus tard, sa popularité ne se dément pas. «C’est incroyable…Ça fait toujours plaisir de recevoir un pareil honeur, confie Mme Boucher en apprenant qu’elle a été élue Femme de Prestige 2006. C’est un soutien dans notre travail, ça nous porte. Et à mon âge, ce n’est plus une question d’égo!»

Lors du souper gala, Mme Boucher a souligné que toutes les femmes présentes auraient ausi mérité ce titre. «Ça prend du courage pour réussir comme vous le faites. Mais si je peu me permettre un conseil de ”grand-mère”, gardez toujours un équilibre entre votre vie professionnelle et votre vie personnelle», a rappelé Mme Boucher.»