Charles Carson, a accepté d’agir à titre de président d’honneur.

Le propriétaire de la Galerie St-André, André Vinet (à gauche), a pu compter sur l’artiste peintre québécois de réputation internationale, Charles Carson, à titre de président d’honneur lors de l’inauguration officielle. (Photo: Pierre Langevin)

Le Journal Saint-François – 27 avril 2011

L’ancienne église presbytérienne convertie en galerie d’art.

Daniel Grenier

Culture > Expositions

L’ancienne église presbytérienne située sur la rue Dufferin à Salaberry-de-Valleyfield a été transformée en galerie d’art et antiquités.

À l’occasion de l’inauguration officielle de la Galerie St-André, l’artiste peintre québécois de réputation internationale, Charles Carson, a accepté d’agir à titre de président d’honneur.

Ce bâtiment historique datant de 1864 était à la recherche d’une nouvelle vocation après avoir hébergé un centre d’escalade au milieu des années 2000.

Depuis septembre dernier, le Campivallensien André Vinet a fait l’acquisition de cet immeuble qui aura bientôt 150 ans.

Les tableaux de plusieurs artistes peintres québécois se retrouvent à la Galerie St-André, de même que des peintures de certains artistes de renommée internationale.. (Photo: Pierre Langevin)

En l’espace de sept mois, l’intérieur de l’ancienne église a subi une profonde transformation et c’est mercredi dernier qu’a eu lieu l’ouverture officielle de la Galerie St-André, en présence de plusieurs amateurs d’œuvre d’art.

Des travaux majeurs ont permis d’ajouter deux étages alors qu’initialement, l’intérieur du bâtiment était à aire ouverte.

En mettant sur pied la Galerie St-André, André Vinet redonne vie à un immeuble qui fait partie du patrimoine historique de la ville de Salaberry-de-Valleyfield puisqu’il était érigé en face de l’ancienne usine de la Montreal Cotton.

«C’est un nouveau souffle pour ce bâtiment historique. Peu importe nos croyances religieuses, on ne peut qu’y voir une forme de renaissance pour cette ancienne église qui vient de se trouver une vocation de messager à travers les arts», souligne André Vinet.

Les artistes Denis Poirier et Reynald Piché étaient présents parmi les invités lors de l’inauguration officielle de la nouvelle galerie.- (Photo: Pierre Langevin)

Une passion

La nouvelle galerie présente des tableaux d’artistes peintres québécois de réputation internationale. Les gens peuvent y voir des œuvres de 1940 à aujourd’hui, de style réaliste ou impressionniste.

Parmi les principaux peintres du Québec qui sont représentés, on retrouve Léo Ayotte, John Little, Albert Rousseau, Johanne Corno, Normand Hudon, Bruno Côté, Francesco Lacurto et Horace Champagne et Charles Carson.

D’autres toiles d’artistes peintres bien connus figurent également sur les murs de la galerie, dont Jean-Paul Riopelle, Alfred Pellan, Salvador Dali, René Richard, Stanley M. Cosgrove, Narcisse Poirier, William Showell, Fleurimont Constantineau, Jean-Paul Lapointe, Robert Tatin, Vladimir Horik et autres.

«C’est avec joie et fierté que je veux faire découvrir la passion l’art et de l’antiquité. Quant on s’y adonne, ça devient un vice et une folie. L’art, c’est le meilleur investissement actuellement. C’est un plaisir pour les yeux de regarder un tableau. On voit la passion du créateur et la vie de l’artiste», révèle André Vinet.

Les gens ont été impressionnés par la qualité des œuvres présentées. – Photo: Pierre Langevin)

La galerie compte près d’une centaine d’œuvres, dont la valeur s’étend de quelques milliers de dollars à plus de 30 000 $.

À l’étage, la boutique d’antiquités comprend des meubles anciens québécois, américains et européens, de même que de nombreux objets d’art en bronze, marbre et en porcelaine.

Outre sa passion pour l’art, M. Vinet aime bien tout ce qui entoure les antiquités. Il a été propriétaire pendant douze ans d’une boutique d’antiquités à Valleyfield et à Rigaud.

«Je suis un passionné et je veux partager cette soif d’absolu qui m’aide à grandir», déclare André Vinet qui souhaite établir une bonne relation avec le Musée de société des Deux-Rives, localisé à deux pas de la galerie.

“Église Saint Pierre de Montmartre” – Charles Carson sa passion pour les vitraux d’églises

Président d’honneur

À l’occasion de l’inauguration officielle de la Galerie St-André, l’artiste peintre québécois de réputation internationale, Charles Carson, a accepté d’agir à titre de président d’honneur.

Ce dernier a participé à plusieurs expositions au Canada, aux États-Unis, en Europe et en Amérique du Sud où il a résidé pendant plus de dix ans.

Passionné par les vitraux et les couleurs, Carson est reconnu sur le plan international par plusieurs historiens et experts en art pour sa technique unique nommée le Carsonisme.

Tout au long de sa carrière, il a remporté plusieurs prix, récompenses et honneurs. Ses tableaux font partie de nombreuses collections publiques et privées.

L’artiste peintre a été impressionné par la nouvelle galerie d’art de son bon ami, André Vinet. «Elle est située dans une ancienne église et c’est cet aspect qui m’a beaucoup plu», exprime Charles Carson.