DICTIONNAIRE DES ONOMASTISMES QUÉBÉCOIS

Dictionnaire des Onomastismes - Charles Carson

 

DICTIONNAIRE DES ONOMASTISMES QUÉBÉCOIS
Les mots issus de nos noms propres.

“CARSONISME”

Par Gabriel Martin

Éditions du Fleurdelysé – 2013
ISBN 978-29814025-0-9

SOURCE:    http://tiny.cc/0rcgfx

doq-carsonisme

 

 

 

Carson, Charles, peintre né en 1957.

carsonisme [kaʁsɔnism] n. m.

■ PLUTÔT FRÉQ. Technique picturale créée par Carson qui exploite la transparence, la limpidité et la juxtaposition des couleurs.

« Figure inspirée de la peinture canadienne, le Montréalais Charles Carson a inventé le “carsonisme”, une succession infinie de touches posées en oblique qui jouent de transparence pour dynamiser la perception du sujet et donner une impression de profondeur à la couleur. » (Sciotto, 2004–2005, p. 33)

« Charles Carson est un créateur parmi les artistes. La distinction est d’importance. Il ne s’agit pas simplement de peinture. Il s’agit d’une interprétation des sujets et des matières, d’une forme d’écriture totalement unique récompensée par de nombreux prix prestigieux à travers le monde […] et consacrée par un vocable dédié dans les écrits des historiens d’art : le [c]arsonisme. » (Gadebois, 2011, p. 12)

◆ ÉTYM. 1993 carsonisme

« Aucun siècle n’a connu autant d’agitation et de mouvements que le nôtre, dans tous les domaines, sociaux, politiques, économiques, scientifiques ou esthétiques. Pourquoi alors ajouter un nouvel -isme à une cacophonie déjà bien indigeste, à ce labyrinthe assourdissant? Ce nouvel -isme, celui du [c]arsonisme, a la particularité de ne concerner qu’un individu, car l’artiste Carson est un être plutôt solitaire, discret et secret, qui rejette toute publicité personnelle et serait probablement réfractaire à l’idée de faire école. Par ailleurs, ce nouvel -isme n’encombrera pas les dictionnaires, mais sert seulement ici à désigner l’art de notre peintre, sans y coller comme encombrante étiquette. » (Robert, p. 33)

▷ De (Charles) Carson et de -isme.

◆ ANALOG. carsoniste [kaʁsɔnist] adj.

◇ ENCYCL. L’œuvre picturale carsoniste, ou carsonisme, se caractérise par son dynamisme sémillant et lumineux. Plus particulièrement, elle se démarque par sa recherche de rythme au travers de couleurs intenses juxtaposées, d’allitérations de touches obliques, de reliefs et de translucidité, laquelle évoque le vitrail. Par son interpétration poétique — voire onirique — de sujets principalement animaliers ou végétaux, le carsonisme harmonise naturalisme et abstraction, dans un oxymore des plus authentiques. On note par ailleurs comment le carsonisme est libre des contraintes qu’imposerait une adhésion au lieu commun du nihilisme artistique ambiant; il s’agit en ce sens d’une célébration positive de la vie, permise par une lucidité émotive hors série.

SOURCE:    http://tiny.cc/0rcgfx